Trucs et astuces pour devenir un grand leader de Rise of Civilizations

 

La prise en main des jeux de stratégie n’est pas forcement simple. Elle requiert de la discipline, une bonne méthode et surtout de la persévérance. Rise of Civilizations n’échappe pas à la règle : exploration, gestion de ressources, recrutement des troupes, construction de bâtiments défensifs, tant d’aspects à prendre en compte pour faire prospérer sa cité. Bluestacks fait le point pour vous sur les mécaniques de jeu à assimiler pour devenir un grand leader de Rise of Civilizations.

 

Explorez les alentours et faites des recherches technologiques

 

 

Pour progresser rapidement et intelligemment, il faut faire preuve d’un peu d’audace. Et vous verrez rapidement que le vaste monde de Rise of Civilizations ne s’arrête pas aux limites de votre cité. Dès que possible, envoyez des éclaireurs explorer les alentours. Vous trouverez des terres agricoles, des camps de bûcherons, des dépôts d’or et de pierres où vous pourrez collecter des ressources et ainsi remplir rapidement les caisses de votre cité. Aussi, si le cœur vous en dit, terrassez des barbares pour leur montrer qui est le chef.

 

 

Comme dans la plupart des jeux de stratégie, pour évoluer rapidement, il vous faudra passer les différents âges pour avoir accès à de nouveaux bâtiments et surtout à des unités plus entraînées. Dès que possible, c’est-à-dire à l’âge de bronze, construisez une académie. C’est un bâtiment indispensable quant à votre réussite dans Rise of Civilizations. L’académie propose d’améliorer la vitesse de collecte et de production des ressources ainsi que la vitesse de construction des bâtiments. Aussi, elle permet de débloquer des unités plus évoluées. Si au début du jeu vous ne pouvez qu’engager des cavaliers, en cours de partie il vous sera possible d’intégrer à votre armée des unités de cavalerie lourde et même des chevaliers royaux !

 

 

Les ressources

Les ressources sont le pilier économique de Rise of Civilizations. Elles vous sont utiles pour recruter des guerriers, construire des bâtiments et effectuer des améliorations technologiques. Si planter des arbres pour décorer votre cité peut être très tentant au premier abord, vous verrez rapidement qu’il existe de meilleurs moyens de dépenser des ressources.

 

 

Le jeu distingue deux manières de se procurer des ressources, la première est la production. Dès que votre trésorerie le permet, faites construire une ferme et un moulin à bois. Ensuite dès l’âge de bronze, construisez une carrière. Un conseil : pensez à garder un œil sur votre cité, les ressources produites ne sont pas collectées automatiquement. La seconde solution pour obtenir des ressources est la collecte. Pour ce faire, envoyez vos troupes explorer les environs.

Au début de votre partie, il est assez facile d’amasser des ressources. Déjà parce que les quêtes que vous allez valider vous en offrent un bon nombre, mais aussi, car votre esprit n’est pas encore dépassé par la quantité d’actions à effectuer. Améliorer un bâtiment, recruter une unité, rien de très chronophage. De plus, les constructions et unités basiques sont peu chères et donc votre réserve ne s’épuisera pas aussi vite.

 

Créer l’armée parfaite

Rise of Civilizations propose 4 types d’unités offensives. L’infanterie, l’archèterie, la cavalerie et les bâtiments de siège.

 

Jouez Rise of Civilizations sur BlueStacks 4

 

 

Une des premières choses à savoir sur la création d’une armée c’est qu’il faut privilégier la qualité à la quantité. Chaque unité a ses points forts et ses points faibles. Il vous appartient de jongler avec ces caractéristiques pour choisir vos troupes de manière pertinente. Toute civilisation a son unité unique et c’est autour de celle-ci qu’il faut articuler son armée. (À ce sujet vous pouvez consulter le guide des civilisations) Si vous avez choisi une civilisation orientée cavalerie, développez plutôt ce pôle qu’un autre. De plus, pensez à rassembler les bâtiments du même type dans la même zone géographique de votre cité. Cela vous évitera de vous disperser au moment de la création de votre armée. Votre village manque de terrain constructible ? Coupez des arbres !

Aussi sachez que votre leader est un redoutable combattant. À chaque victoire vous accumulerez des points à dépenser dans l’arbre de talents ou dans ses compétences actives ou passives.

Enfin, ne négligez pas l’importance de l’hôpital. Ce bâtiment permet de soigner vos unités blessées au combat. Non seulement cela vous fera faire des économies sur le recrutement de nouvelles troupes, mais qui plus est, vos unités seront moins vulnérables.

La défense est parfois la meilleure des attaques

Développer l’aspect offensif de votre cité est une bonne stratégie, mais ne misez pas tout là-dedans. Premièrement parce qu’il peut arriver que tous vos guerriers soient en mission et que vous n’en ayez pas sous la main pour croiser le fer, ou encore qu’ils soient à l’hôpital pour se remettre de leurs émotions.

 

 

Si vous ne voulez pas voir vos efforts réduits à néant, pensez à améliorer rapidement votre muraille afin d’empêcher tout individu aux intentions malveillantes de pénétrer chez vous. Pour décupler la protection de votre cité, prenez le réflexe de placer quelques-uns de vos valeureux guerriers en garnison.

À un certain moment, vous aurez certainement l’impression de stagner dans le jeu, et vous voudrez alors aller plus vite. Vous attaquer à plus fort que vous, beaucoup plus fort. Ou avoir des idées saugrenues comme envoyer en mission votre héros tout seul. Après tout, me direz-vous, ils sont sacrément balèzes les leaders des civilisations. C’est à vos risques et périls. Si vous tentez de le faire quand même, un petit message préventif se déclenchera et vous dira que c’est une mission suicide…

 

 

En somme, réfléchissez avant d’agir

Un bon leader est un leader qui fait marcher ses méninges. Vos points d’actions et vos ressources ne sont pas illimités. Il vous faut faire des choix. Et chaque choix aura une incidence sur la gestion de votre cité. Toute construction mobilise vos travailleurs et requiert du temps. Un temps précieux où ils ne pourront pas s’atteler à d’autres tâches. Bien évidemment, vous pouvez utiliser des bonus d’accélération ou engager des bâtisseurs supplémentaires, mais ces solutions ne sont bénéfiques que ponctuellement. C’est à vous d’être bon gestionnaire. D’ailleurs, une petite astuce, si vous suspectez vos ouvriers de procrastiner, jetez un coup d’œil sur la hutte des bâtisseurs, ainsi vous aurez un aperçu de la main-d’œuvre disponible et pourrez vérifier si l’huile de coude est employée à bon escient.

 

 

Télécharger le Nouveau BlueStacks 4

Commentaires