Durango Wild Lands : Coup d’œil sur le dernier Hit de Nexon

Durango Wild Lands : Coup d’œil sur...

Alors que vous vous rendez à la mer, votre train est soudainement téléporté vers un autre monde et attaqué par des dinosaures. C’est par miracle que vous survivez à l’accident qui s’ensuit et vous vous réveillez au milieu d’une mystérieuse plaine peuplée de créatures préhistoriques. Bienvenue à Durango!

Durango Wild Lands est la dernière incursion en date de Nexon dans le genre du Survival. Développé par What ! Studio et ayant bénéficié d’une première sortie limitée en 2018, le jeu a été remarqué pour ses mécaniques de gameplay intuitives et pour son système de survie robuste. Mais comment est-il encore possible d’insuffler de nouvelles idées à un genre aussi surexploité que le jeu de survie ? Après tout il existe déjà des jeux comme Last Day on Earth qui offrent une expérience satisfaisante mêlant combats intéressants, farming immersif, et système de Craft bien pensé. Alors comment Durango serait-il capable de faire mieux ?

Tout simplement en creusant davantage ces éléments et en ajoutant au genre sa touche personnelle. Durango est un jeu qui surprend à tous les niveaux, que ce soit dans sa manière de raconter son histoire, par la traduction française de qualité, par la qualité de ses dialogues, par le charisme de ses personnages et par la qualité de sa direction artistique. Côté gameplay, là encore le jeu a beaucoup à offrir et un simple coup d’œil au système de Craft suffit pour se rendre compte à quel point Durango est un cran au-dessus de la concurrence.

Mais ne nous emballons pas trop. Le jeu est encore très récent et il vient à peine de sortir. Après avoir eu la chance de l’essayer, on est néanmoins en droit de penser que Durango peut devenir valeur sûre du genre. Si le jeu vous intrigue, alors continuez votre lecture pour en savoir plus sur ce qui vous attend.

De quoi s’agit-il ?

Durango Wild Lands est un jeu de survie comprenant des éléments de Craft et une dimension sociale. Le jeu était déjà disponible dans certains pays depuis 2018 et il vient tout juste de sortir dans une version internationale.

L’histoire vous met dans la peau d’un voyageur à bord d’un train en route pour la mer. Chaque personnage que le joueur peut sélectionner s’y rend pour une raison qui lui est propre et que vous pouvez découvrir en lisant son profil. Il faut au passage préciser que l’écriture du jeu est de bonne facture pour un jeu mobile. Le scénario de Durango est prenant, cohérent avec l’univers du jeu et proprement localisé en français. Durango étant un jeu coréen, on s’attendait à y trouver des tonnes d’erreurs de traduction, mais à notre surprise ce n’est absolument pas le cas.

Qu’est-ce qui fait que le jeu est si bon ?

Après avoir sélectionné sa classe de personnage, le joueur est libre de se promener dans le train, de rencontrer les autres voyageurs et d’écouter ce qu’ils ont à raconter. Pendant ce prologue, le joueur doit alors compléter plusieurs missions lui demandant d’interagir avec les personnages, de combattre des ennemis, de boire et de manger ce qui permet de se familiariser avec quelques mécaniques de base. Il ne faudra pas longtemps pour que le train rencontre un problème et que les passagers se trouvent attaqués par des créatures préhistoriques. Après vous être battu contre un Raptor, votre train est même mis en pièce par un T-Rex et vous vous retrouvez au milieu d’une plaine, blessé et fatigué.

Jouez Durango: Wild Lands sur BlueStacks

C’est là qu’une jeune femme vous retrouve et vous soigne avant de vous annoncer que vous êtes désormais dans le monde de Durango. Non content de vous être échoué sur cette terre mystérieuse, vous devez aussi vous battre, collecter des ressources et fabriquer des outils pour survivre. Vous remarquerez alors que Durango n’est pas un Survival comme les autres. Il a beau utiliser des fonctionnalités déjà vues dans d’autres jeux, il les perfectionne et les complexifie de façon significative.

En explorant votre nouvel environnement, vous tomberez sur des créatures et de la végétation avec lesquels vous pouvez interagir. À l’inverse de nombreux jeux mobiles, les contrôles de Durango répondent à la perfection. Pas besoin de tordre vos doigts dans tous les sens pour diriger votre personnage, ici les actions sont pensées de manière intuitive et s’exécutent facilement. Même les combats qui mélangent tour par tour et temps réel sont faciles à jouer puisqu’il suffit de toucher les compétences que vous souhaitez utiliser.

Le système de Craft est un autre aspect important du jeu. Une fois les ressources collectées, vous pouvez les assembler pour créer des objets. Jusqu’à là rien de neuf. Sauf que Durango rend le Craft plus intéressant grâce à son système de recettes dynamiques. Contrairement aux autres jeux du genre qui utilise un système de recette statique demandant donc d’utiliser des objets précis pour créer un objet, il existe bien des façons de créer un objet dans Durango. Cela est dû au fait que chaque matériau possède un attribut qui lui est propre comme « bâton » « consommable » ou « os ». Au lieu de vous demander des matériaux spécifiques, les recettes vous demandent d’utiliser des objets possédant ces attributs.

Entre son système de Craft et ses mécaniques de survie immersives qui prennent en compte le temps qu’il fait, la température, la fatigue, la faim, la soif et bien d’autres paramètres, Durango est un jeu unique en son genre. Il bénéficie également de graphismes et d’animations de grande qualité et d’une patte artistique vraiment plaisante.

Le jeu étant sorti en France il y a à peine quelques jours, on est loin d’avoir fait le tour de tout ce que Durango a à vous offrir, mais si cet aperçu vous a donné envie d’en voir plus alors cliquez sur le lien ci-dessous pour commencer votre aventure et pensez à consulter nos guides pour bien débuter !

Télécharger BlueStacks 4

Commentaires